Près de 4 500 masques cousus par des couturières locales

Les masques sont un outil précieux du déconfinement. Pour s’y préparer, la Ville de Beaupréau-en-Mauges et le Centre Social Evre et Mauges avaient lancé, mi-avril, un appel aux couturières volontaires. L’objectif : confectionner des masques pour protéger les plus fragiles. 218 personnes ont rejoint cette chaîne de solidarité exemplaire.

Depuis presque un mois, les petites mains bénévoles de la commune s'activent pour confectionner depuis chez elles, des masques en tissu. Avec leurs machines à coudre, les couturières participent à leur échelle, à la lutte contre l’épidémie de Covid-19. En s’appuyant sur le savoir-faire des citoyens, 4 500 masques ont été cousus. Benoît Airaud, directeur du Centre Social Èvre et Mauges a coordonné l’opération. Il précise : « Cet élan de générosité permet de visualiser que nous sommes sur un territoire ou les solidarités sont importantes ».

Dans un premier temps, une quinzaine de personnes se sont réunies pour préparer les kits de matériel remis aux couturières du territoire. Pour permettre la réalisation de ces masques, la Ville de Beaupréau-en-Mauges a financé l’achat du tissu et plus de 2 800 mètres d’élastiques. Les couturières, habiles et généreuses, ont pu récupérer ces kits dans leurs mairies déléguées, afin de coudre 6 à 14 masques ou beaucoup plus pour nombreuses d’entre elles.

Chaîne solidaire couturières masques2

La commune continue ses actions de solidarité en direction des publics fragiles et âgés, comme elle l’a fait depuis le début de cette crise sanitaire. Pour la distribution des masques, elle s’appuie sur les associations et les institutions qui interviennent auprès de ces publics. Une liste d’associations a été établie, elles ont reçu ou recevront très prochainement des masques conçus par la chaîne solidaire et pourront ainsi les distribuer aux adhérents ou bénéficiaires qui en auraient besoin (CCAS, ADMR, Anjou Soins Services, le centre social et ses groupes projet, la halte du cœur, la maison des solidarités, etc.).

« La collectivité accompagne la production des entreprises locales et les initiatives solidaires comme la confection de masques par des couturières bénévoles. Avec Mauges Communauté, l’ensemble de la population a reçu gratuitement un masque en tissu, lavable et réutilisable » expliquent les élus Gérard Chevalier et Franck Aubin. De plus, un certain nombre d’habitants disposent de masques en tissu fabriqués « maison » par des proches. L’État organise la vente de masques grand public dans les pharmacies et les grandes enseignes.

Imprimer