MENU

Expression des listes

La participation citoyenne se vit au quotidien

Les projets de la municipalité suivent leur cours et aboutiront en dépit des esprits chagrins. La participation citoyenne ne se décrète pas par des incantations, des indignations ou des envolées lyriques, elle se vit tout simplement en créant des espaces de dialogue, departage d’informations et de propositions. Elle s’organise avec réflexion, méthodologie et discernement, en complémentarité de la démocratie représentative.

Ces espaces de libres échanges sont des lieux de débat, d’avis et de recommandations, ils ne doivent pas être confisqués par une minorité militante ne représentant qu’elle-même mais s’appuyer sur la mobilisation de chacun pour l’intérêt général qui n’est pas la somme des intérêts particuliers. Les conseils consultatifs jouent également ce rôle et contribuent à la vitalité de la démocratie locale,dans un large consensus, loin des clivages politiques idéologiquement stériles.

Initiés avec des élus référents, des groupes de réflexion ouverts à tous sont en place et travaillent d’ores et déjà entre autres sur le dossier du futur pôle culturel dans l’église Saint-Martin de Beaupréau, l’un des projets phares et structurants du mandat. En concertation avec les usagers, les riverains et les associations, éclairé par des personnes ressources et des cabinets d’études spécialisés en patrimoine, architecture, urbanisme et environnement, le conseil municipal s’appuiera sur les conclusions des études de faisabilité pour valider ou non en fin d’année l’implantation de l’école de musique et de la médiathèque dans l’édifice religieux qui pourra être désacralisé, selon les volontés de l’autorité diocésaine.

Les échos de cette démarche sont positifs et encouragés par une large majorité de la population, soucieuse des deniers publics et du devenir de bâtiments inscrits durablement dans le paysage urbain et caractéristiques de notre environnement, de nos racines et de notre culture.La trêve estivale arrive à point nommé pour retrouver un temps de pause bienvenu, propice au repos, aux retrouvailles familiales et amicales, au dépaysement et au ressourcement, qui plus est, quand une accalmie sanitaire que chacun espère durable, se profile et écarte le rideau de la sinistrose.

Bel été à chacune et à chacun.

Beaupréau-en-Mauges, Cap 2026
Ensemble partageons demain


 

Des habitants vraiment écoutés ?

Nous nous interrogeons sur le projet de pôle culturel l’église Saint Martin, projet pharaonique contestable qui, s'il voit le jour, impactera lourdement les finances publiques.Nous pensons qu’il y a mieux à faire, par exemple un marché couvert. Ce projet questionne aujourd’hui sur la concertation citoyenne. Tout porte à croire que la décision est déjà prise. La volonté affichée de n'accueillir dans le groupe de pilotage que des citoyens « favorables » à ce projet relativise l'idée de démocratie participative.

Beaucoup de concitoyens des communes déléguées nous interpellent sur l’accès aux services publics de proximité qui se réduit à cause de la centralisation à Beaupréau. Dans un territoire de 230 km² sans transports publics, comment accède-t-on à ces services quand on n’a pas de moyen de locomotion ? Cette réalité renforce le sentiment d’inégalité au sein des communes déléguées, nuisant à l’acceptabilité de la commune nouvelle dont les habitants peinent à voir les avantages. Il faut repenser la politique d’accès au droit et aux services en pensant particulièrementà nos anciens, dans un contexte où le vieillissement de la population s’accélère.

David Terrien, Claudie Léon, 
Didier Lecuyer, Christelle Annonier,
"Beaupréau-en-Mauges en Transition
Écologique Sociale et Démocratique"

Imprimer

  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-